AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grande Guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Grande Guerre   Dim 11 Nov - 10:56

Bonjour à tous,

En ce 11 novembre 2012, après avoir regardé hier soir un téléfilm retraçant l'action de Clemenceau lors de la guerre 14-18, je me suis dit qu'il était opportun de proposer quelques profils d'avions alliés et ennemis ayant ferraillé lors de la 1ère Guerre Mondiale. Les ancêtres de nos Mirage 2000 et Rafale...

Tout d'abord, les acteurs alliés principaux: la France et l'Angleterre. Pour la France, j'ai choisi de présenter le Nieuport 17, avion équivalent à l'époque au Mirage 2000C. L'avion posté ici est celui de René Dorme, pilote à l'escadrille N3 où oeuvrait aussi Guynemer. Si l'on veut faire une comparaison, on peut dire que Dorme était largement supérieur à Guynemer comme pilote de chasse, abattant quasiment deux fois plus d'avions à l'heure de vol que Guynemer. Et cassant aussi moins d'avions.
Dorme a été abattu alors qu'il n'avait "que" 23 victoires (43 au total avec les non-homologuées), vraisemblablement victime d'un piège allemand, comme certainement Guynemer. Ce dernier, d'ailleurs, ne tarissait pas d'éloges sur le "Père Dorme", comme il était appelé: il avait 23 ans. On imagine l'âge des autres pilotes...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maintenant, voici nos alliés les plus précieux lors de ce conflit qui a ravagé le nord de la France. La Grande Bretagne et les pays du Commonwealth ont apporté une belle contribution à l'effort de guerre, à l'aviation comme au reste. Je présente ici le meilleur avion (avec le Sopwith Camel) soit le RAF SE-5, portant les couleurs du 60 squadron sein duquel volait le jeune Billy Bishop, ressortissant canadien. Pour mémoire, le SE-5 est l'avion anglais le plus représenté lors des films proposés au grand public et de nombreuses répliques ont volé jusqu'à présent.
Volant tout d'abord sur les Nieuport 17 de l'escadron, il tâta du SE-5 lorsque l'avion équipa le 60 squadron en juillet 1917. Les couleurs portées ici ont été adoptées au tout début de l'exploitation de l'avion, puis abandonnées ensuite. Ce pilote à forte personnalité terminera le conflit avec 72 victoires officielles, pas loin derrière Fonck, l'as des as.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nos autres alliés essentiels sont les Belges, Italiens, les Américains et les Russes.

Pour représenter la Belgique, j'ai choisi le fameux pilote Willy Coppens, anti-conformiste par excellence. Rompant avec la tradition artistique émanent de ses parents, il devient aviateur par goût du risque autant que par curiosité et volonté surtout: il se paie son brevet civil de pilotage en Angleterre, pendant la guerre, ne pouvant suivre l'école de pilotage belge par manque d'avions. Il revient ensuite et, en décembre 1915, il se voit affecter à Etampes pour l'obtention du brevet militaire. Finalement, il se retrouve en escadrille... en janvier 1917! C'est sous les couleurs de la 6è escadrille qu'il commence à faire ses armes. Il terminera la guerre avec 37 victoires, dont 35 ballons (les fameuses "saucisses"), l'objectif le plus difficile à abattre, tant il était protégé par les avions et la DCA. Ce pilote a permis à Hanriot d'imposer son HD.1 dont la France ne voulait pas car aux performances inférieures aux Nieuport et Spad. Une bonne affaire pour la FAéB. L'avion représenté ici, orné de la cocotte de la 11è escadrille, a été offert au pilote par la constructeur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour illustrer les Italiens, j'ai choisi le célèbre pilote Francesco Barracca qui a été tué en mission le 19 juin 1918, alors qu'il totalisait 34 victoires. Je propose ici le Nieuport 17C que pilotait Barracca, homme anti-médiatique par excellence: l'avion porte le cheval cabré, insigne de son premier régiment, qui sera aussi l'emblème de la marque automobile Ferrari. Du Nieport, Barracca passera sur Spad 7 et enfin Spad 13C lorsque la 70è escadrille se dédoublera pour former la 91è.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maintenant, nous abordons les Yankees, rouleurs de mécaniques. J'écris ça, car ils revendiquent autant de victoires en quasiment 5 mois de guerre que les Français et Anglais réunis lors de la totalité du conflit. Il faut dire que consigne avait été donnée par le patron de l'aviation américaine de comptabiliser comme victoire tout avion ennemis rencontré. Mais ne lui jetons pas la pierre, car il semble que certains chefs d'escadrilles françaises (pour ne parler que de notre pays) faisaient pareil! La chasse à la médaille...
Bref, celui que j'ai choisi n'a pas volé ses victoires: Franck Luke.
Jeune homme très imbu de sa personne (il est sorti major de promotion comme pilote et second comme tireur), il n'est pas du tout apprécié de ses camarades et de sa hiérarchie. Affecté en août 1918 au 27 aero squadron, équipé de Nieuport 28C, il se voit refuser sa première victoire. Il jette alors son dévolu sur la chasse aux saucisses avec son Spad que l'escadrille vient de percevoir. Il obtiendra 21 victoires en 19 jours et, abattu, se pose dans les lignes ennemies le 28 septembre 1918 où il meurt ses armes à la main. Le profil montre l'avion orné de l'aigle américain, insigne de son escadrille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je clôture avec la Russie "blanche", vieil allié sentimental de la France. L'avion représenté est un Spad 7 dépourvu de camouflage, ne portant que les anneaux de couleur adoptés par le 11è régiment d'aviation, unité de l'as Alexei Kazakov. Les Russes "rouges" ayant "nettoyé" le pays après la révolution d'octobre 1917, peu de témoignages sont remontés à la surface concernant ce pilote qui perdit la vie dans un accident d'avion le 3 août 1919: il totalisait 17 victoires.
Pilote depuis 1914, il est nommé commandant de la 19è escadrille formée en 1915 sur des avions divers et variés livrés par la France. Pris dans la tourmente révolutionnaire, Kazakov surnage comme il peut entre les opérations militaires et les purges politiques. Il termine les mois de la Grande Guerre aux côtés des Anglais qu'il avait pu rejoindre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et maintenant, les mauvais, ceux qui ont perdu. Pour illustrer l'ennemi, j'ai choisi bien évidemment Manfred Von Richtoffen mais plutôt que de montrer encore une fois son Fokker Triplan, j'ai choisi l'Albatross D.5 n°1177/17 rouge que l'on connaît moins, vu en juin 1917 sur le terrain de Marckebeecke. Si le rouge était une couleur de prédilection au début du conflit côté français, les Allemands étant "blancs" au même moment, il est devenu la couleur des pilotes "à éviter" en l'air, tel Navarre chez nous et Richtoffen chez les Allemands. Pilote et chef remarquable, le commandement lui confia le commandement des unités aéronautiques de la 11è armée, en 1918. Avec la JG 1, il s'installe à Awoingt près de Cambrai en mars 1918. Il sera tué en combat le 21 avril suivant, sur son Fokker Triplan, sur les lignes anglaises (alors que les Allemands ne franchissaient quasiment jamais les lignes en dehors des avions d'observation et bombardement). La victoire est alors revendiquée par un pilote anglais sur Camel et un poste de mitrailleuses perdu dans la nature. Il avait 80 victoires. L'as des as toutes catégories!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vive l'aviation, l'ancienne!
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
fox59
Membre indispensable
Membre indispensable


Age : 46
Localisation : Tourcoing

MessageSujet: Re: Grande Guerre   Dim 11 Nov - 11:17

j'adore merci JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Hamster Volant
Membre très actif
Membre très actif


Age : 54
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: Grande Guerre   Dim 11 Nov - 20:13

Superbe!

Bel hommage à ces combattants de la "Der des Der"...

(et ça donne de plus en plus envie de tâter de ces "sacs à ficelles")
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grande Guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande Guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La Passion de l'histoire :: Histoire de l'aviation en profils :: Les profils selon JJP-
Sauter vers: