AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La RAF en France 1939- 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: La RAF en France 1939- 1940   Mar 24 Jan - 15:08

J'ai supprimé le message ci-dessous posté à un endroit inapproprié pour le mettre ici où il se trouve plus à sa place. Very Happy

Le débat avait été ouvert avec notre savant national JLG sur un autre forum. Je suis presqu'au bout du travail de synthèse Spitfire-Hurricane.
Il faut objectivement rendre à César ce qui est à Cesar: les deux avions étaient issus d'un même programme mais le Hurricane a été construit et mis au point plus vite car il faisait appel à des technologies maîtrisées. Le Spitfire a demandé un peu plus de soin en raison de nouveautés technologiques et, du fait, a été légèrement retardé.
Pour la Bataille de France, le gouvernement britannique a décidé d'aider les Français et la RAF n'a détaché que des Hurricane (4-5 escadrons à demeure et un certains nombre temporairement). Les Spitfire étaient gardés pour la DAT (Défense Aérienne du Territoire) de l'île et ne sont intervenus que lors de l'évacuation de Dunkerque, mais occasionnellement. Lors de la Bataille de France, les Hurricane ont taillé la Luftwaffe en pièces mais ont laissé beaucoup de plumes aussi: le 85 squadron (Lille-Lesquin) a été rapatrié car décimé.

Lors de la Bataille d'Angleterre, la DAT britannique disposait de 2/3 de Hurricane pour 1/3 de Spitfire (un peu plus de 600 avions au total si mes souvenirs sont bons), la proportion étant la même au niveau des unités. Le nombre de victoires acquises sont bien sûr plus élevées pour les Hurricane.

Pour fixer les idées, si l'on compare avec la France du moment, le Hurricane est au Spitfire ce que le Morane 406 est au Dewoitine 520. Dans des proportions différentes, car nous avions les Curtiss 75 et le MB 152, les Anglais n'ayant que deux types de chasseur à cette époque (volonté gouvernementale).

Pour conclure ce bref regard, le Spitfire, plus réussi esthétiquement et plus moderne, avait une côte d'amour très forte tandis que le Hurricane, jugé comme dépassé, avait une appréciation dégradée. Ca ne l'a pas empêché de voler toute la guerre en abattant un travail remarquable et en s'adaptant à des tas de missions sur des théâtres d'opérations les plus divers (catapultage à partir de cargos pour protéger les convois contre les FW 200 et consorts, etc.)
Si l'on peut jeter un regard sur le Westand Whirlwind, par exemple, on peut dire que c'était un très bel avion, très moderne et prometteur mais pas au point. La technologie avançant à grands pas à l'époque a fait que l'avion, décevant au niveau opérationnel, a été dégagé des unités de première ligne puis des inventaires. Ceci est un point positif pour le Hurricane.

Personnellement, j'ai toujours tendance à aller à contre-courant (ça permet de travailler les sujets) plutôt que d'accepter ce que tout le monde dit puis de répéter comme un perroquet.

Dans quelques jours, je vous proposerai ma synbthèse sur la RAF 1939-1940: c'est très intéressant, notamment si l'on compare avec la France qui n'a pas adopté la même philosophie.

Vive le Hawker Hurricane!
JJ
Revenir en haut Aller en bas
fox59
Membre clef
Membre clef
avatar

Age : 46
Localisation : Tourcoing

MessageSujet: Re: La RAF en France 1939- 1940   Mar 24 Jan - 16:21

Jlg ? je ne le connais pas celui la prof


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: La RAF en France 1939- 1940   Mar 24 Jan - 18:48

Tant pis si tu ne connais pas JLG; tu le verras peut-être au MNA. Et ne pas confondre (comme je l'ai fait et ça n'est pas gentil du tout... pour JLG) avec SLG, comme quoi ce dernier est vraiment transparent. What a Face
JJ
Revenir en haut Aller en bas
fox59
Membre clef
Membre clef
avatar

Age : 46
Localisation : Tourcoing

MessageSujet: Re: La RAF en France 1939- 1940   Mar 24 Jan - 18:51

splash


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
cm170 magister
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Age : 56
Localisation : LFBN (Niort)

MessageSujet: Re: La RAF en France 1939- 1940   Lun 6 Fév - 14:20

Moi je sais peut-être, n'est-ce pas l'ancien patron du SIRPA AIR ? un fin connaisseur de l'aviation.

Alain

Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: SIRPA AIR   Lun 6 Fév - 14:50

Il n'était pas le patron, mais le n° 3.
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
cm170 magister
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Age : 56
Localisation : LFBN (Niort)

MessageSujet: Re: La RAF en France 1939- 1940   Lun 6 Fév - 17:15

Excuse moi JJ, je le prends toujours comme un chef du SIRPA à tort, mais j'aurais dut dire patron de l'organisation des MNA.
Grand bonhomme quand même cheers

Alain
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: La RAF en France 1939- 1940   Lun 6 Fév - 18:13

C'est un de mes plus vieux amis et il est le trésorier de mon asso. On se connait depuis 1972.
C'est vrai qu'il prenait en charge l'encadrement des spotters lors ders MNA et il le fait encore sur celui de Marsan en juin.
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La RAF en France 1939- 1940   

Revenir en haut Aller en bas
 
La RAF en France 1939- 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La Passion de l'histoire :: Histoire de l'aviation internationale :: Selon JJP-
Sauter vers: