AccueilAccueil   Tutoriaux Tutoriaux  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Mirage IIIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Les Mirage IIIE   Jeu 14 Juin - 8:18

Bonjour à tous!

Si, lorsque j'étais à Cambrai, je nourrissais une certaine frustration de ne pas voir beaucoup d'avions autres que ceux de la Douze. A Mont de Marsan, j'étais plutôt gâté!
Parmi les visiteurs qui ont usé la gomme des pneus sur la 3600 mètres de la BA 118, je vous propose aujourd'hui le 524IQ du 1/3 Navarre à l'assaut du ciel le 24 septembre 1984. Vous remarqurez, sur la dérive, deux tags: la 1ère escadrille belge et le JBG 32 allemand hérité lors d'échanges escadrons ou visites de bases impromptues. Notez également la carte de navigation glissée sous le pare-brise.
L'avion n'est équipé que des deux réservoirs de 1300 litres, peints en vert dessus et gris dessous. Les Mirage de la Trois venaient parfois à Marsan avec les équipements de guerre électronique et l'AS 37 Martel, dont le missile était la raison d'être.
Hip!Hip!Hip! Hourra! pour le vaillant Mirage IIIE!
JJ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
fox59
Membre clef
Membre clef
avatar

Age : 47
Localisation : Tourcoing

MessageSujet: Re: Les Mirage IIIE   Jeu 14 Juin - 9:17

c'est vrai que le chardon de la 1 er se remarque bien


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Hamster Volant
Membre animateur
Membre animateur
avatar

Age : 54
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: Les Mirage IIIE   Jeu 14 Juin - 20:13

Cette famille des Mirage Delta a vraiment une silhouette indémodable...

Quand un avion est beau...
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: 'IIIE   Ven 15 Juin - 21:24

Bonsoir à tous,

Ce soir, un nouveau Troiheu mais cette fois, pris à Cambrai en juillet 1973, lors d'une visite impromptue (en fait, je ne me souviens plus pourquoi ils venaient, ces avions-là!). Le 431EG, pendu au bout de son parachute, est dépourvu de toute charges extérieures y compris les pylones d'emport, en dehors des bidons. Remarquez que ces derniers sont encore alu et il faudra attendre encore quelques années pour qu'ils soient peints.
La pointe radar vient d'un autre avion, son gris étant différent. Vous aurez également remarqué une étiquette bleu-ciel au-dessus du "2": elle porte les noms du pilote et du mécano alloués à l'avion. Chose également intéressante: il possède un détecteur passif arrière sur la dérive mais pas vers l'avant. On peut en déduire qu'on ne se sent pas invincible à l'Académie de la Chasse et que l'on surveille ses arrières! "check your six", comme on dit dans la chasse... et voyez également le nombre de cartes sous le pare-brise: certainement un pilote prudent, qui sort peu et qui a peur de se perdre.
Bref, trève de plaisanterie, nous avons-là un beau spécimen de Mirage IIIE du 1/2 Cigognes que l'on voit rarement en dehors de Dijon, à l'époque. J'ai eu la chance d'être là ce jour-là!
Vive les Mirage IIIE!
JJ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: La Quatre et ses Mirage IIIE   Mar 19 Juin - 7:04

Bonjour à tous!

Aujourd'hui, les Mirage IIIE "Nuc" de la Quatre sont à l'honneur avec le 546BC du 2/4 La Fayette en juin 1988. Volant sur Mirage IIIE depuis le milieu des années 60, la 4è Escadre a d'abord urilisé le 'IIIE dans la mission DA et strike avant de basculer dans le nucléaire avec la bombe tactique devenue disponible quelques années plus tard.
Dès lors, l'avion a été utilisé dans son enveloppe de vol véritable: pénétration en 0-0 (zéro-zéro) c'est à dire visibilité nulle et altitude "sur le pont". En effet, le Mirage IIIE a été le premier avion européen capable de voler 500 pieds-500 noeuds (hauteur valable en temps de paix) à l'aveugle grâce à un équipement sophistiqué à l'époque: radar avec découpe iso-altitude et doppler pour la naviigation. C'était le premier véritable avion de combat que l'armée de l'Air possédait à l'époque.

Malheureusement, l'avion ne bénéficiait pas d'un pilote automatique, ce qui aurait pu soulager le travail du pilote... qui devait alors disposer de trois mains, selon les cochers de 'IIIE qui avaient la meilleure volonté du monde pour utiliser l'avion dans sa mission. Pour ma part, je me souviens d'un vol de nuit où un bon ami a rejoint le terrain de Marsan en "autonome" (c'était son dernier vol) en voulant en faire l'expérience. Je l'assistai au radar au cas où il aurait pris des directions "farfelues", comme il me l'avait demandé avant de décoller.
Après avoir "navigué" tant bien que mal, il a réussi à s'aligner à 5-6 kilomètres du terrain et à s'y poser. Le but était atteint, mais cela n'a pas été sans mal... Les pilotes de Mirage F1 qui disposaient du PA à bord, ne connaissaient sûrement pas le bonheur...

Bref, revenons au 546 de la photo et vous constaterez qu'il est l'un des rares avions à disposer du carénage Doppler en noir, ce qui est, somme toute, assez discret. Le cône radar est bleu, celui d'un Mirage IIIC comme cela arrivait parfois, ce qui en fait un bon sujet maquettiste! Le numéro de l'avion se situe à l'applomb du bec de la SPA 167, sous le verin de la gouverne de direction.
Un mot au sujet de l'insigne: lorsque la "recommandation" demandant de réduire les insignes aux 2/3 de la cocarde à été émise en 1981, quelques unités particulièrement historiques ont demandé une dérogation. Simultanément, des chefs d'unité ont catégoriquement refusé de suivre cette recommandation tant qu'ils seraient chef (2/11, 1/5 par exemple). Le patron du La Fayette a donc demandé une dérogation, comme celui du 1/2 et celles-ci ont été acceptées. Vous aurez également remarqué qu'en dépit des nouvelles normes, la cocarde est toujours l'ancienne: grande avec liseré extérieur jaune. Le camouflage, lui aussi est inchangé: délimitation des teintes à bords nets. C'est, semble-t'il, à la Quatre que le premier camouflage à bords flous a été affecté...
Toutefois, à la Quatre, l'insigne prenant l'emplacement du numéro constructeur, celui-ci a été déplacé plus bas et réduit de moitié environ. Pas la joie du spotter...
L'avion est équipé des réservoirs de 1700 litres, camouflés et de la nacelle BARRAX de 3,4 mètres de long. De l'autre côté est fixée le Phimat, configuration de guerre pour la pénétration autonome. Voilà, vous savez l'essentiel.
Vive la bête de guerre qu'est le Mirage IIIE!
JJ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ponpon




MessageSujet: Re: Les Mirage IIIE   Mer 9 Avr - 17:41

La fin du 3E au 1/4, 15 avions 13 pilotes...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par ponpon le Mer 9 Avr - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ponpon




MessageSujet: Re: Les Mirage IIIE   Mer 9 Avr - 18:01

En stèle à Luxeuil en conf guerre,  rare, c'est le 584.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Les Mirage IIIE   Jeu 10 Avr - 0:12

Salut Ponpon, content que tu sois parmi nous! La photo que tu postes du Mirage sur stèle est remarquable car on voyait peu la bombe.
Je me souviens que lorsque le 1/4 m'a demandé un profil de Mirage IIIE avec la bombe, je leur ai demandé la doc et le commandant d'escadron (Floch ancien patron des Tigres du 1/12) a rien trouvé de mieux que de descendre deux Mirage IIIE sur Marsan pour que je puisse faire les photographier. Manque de chance, ils n'avaient QUE les CT 52. Mais c'était mieux que rien et Lebrun et Floch ont pu ainsi faire un vol sympa sur la France avec des avions couillus.
Le bon temps, tout ça... Au fait Ponpon, si tu pouvais passer par la case "présentation" pour une petite bio, ce serait bien car maintenant, avec Magie29, il y a deux pilotes de pelle à tarte sur le forum: un vert et un bleu!

Dessous, le 612AE, vu à Marsan le 9 mars 1979... ça ne nous rajeunit pas, tout ça! Vous aurez remarqué que les bidons sont camouflés en trois tons: gris, vert et kaki. J'ai pris la photo sous cet angle pour apprécier la garde au sol de la bombe, alias CT 52: impressionnant. Derrière se trouve le 537AK qui était le premier Mirage IIIE du 1/4 dont le camouflage présentait les délimitations "fondues". Au fond, deux Mirage VF... Parking plein ou presque, à l'époque où l'armée de l'Air était plus riche en nombre d'avions qu'aujourd'hui.

JJ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Mirage IIIE au siècle dernier...   Jeu 9 Fév - 17:13

Bonjour à tous,

En scannant mes vieux négatifs, j' ai trouvé cette photo (non datée malheureusement) que j'ai dû prendre en juin 1968 juste après les évènements sociaux dont tout le monde se souvient. A l'époque, j'habitais Bayonne et je me rendais aussi souvent que possible (entre ma copine, les dessins, les maquettes etc.) à l'aérodrome de Biarritz-Parme, sis à une douzaine de kilomètres de là... à vélo! Fallait vraiment aimer l'aviation.
Outre les P2V-7 Neptune que j'adorais, il y avait quelques Flamant, Beech C-45 Marine, des N2501 (pour le RPIMa de Bayonne) et... des Mirage: j'ai vu arriver le premier Mirage IIIC pour une grande visite. Le pilote a fait un show aérien décoiffant. Un Mirage IIIR du 1/33 aussi, le premier Mirage camouflé qu'il m'a été donné de voir! Et ce Mirage IIIE du 2/4 La Fayette, le 4-BB. Comme Brigitte Bardot était au faîte de sa gloire en ces années-là, un jeune couillon comme moi ne pouvait pas oublier ces initiales-là. Je le poste ci-dessous, avec le profil ad'hoc pour les maquettistes: mille excuses pour la mauvaise photo, mais à l'époque, pas d'appareil photo numérique, je le rappelle!
A l'époque, afin d'éviter la corrosion dûe aux gaz des canons, des fuites hydrauliques et autres, l'armée de l'Air tâtonnait pour trouver la parade. La parade la plus commune était le dessous peint en aluminium mat, d'autres avions avaient partiellement un vernis coloré (jaune souvent), d'autres étaient gris (vernis ou aluminium?) et, enfin, noir. Surtout ou essentiellement (je ne sais) à la Quatre de Luxeuil. Cette couleur m'avait marquée, comme les décorations de dérive: vert côté Sioux et rouge côté Cigogne. Je découvrais ça.
Vous aurez aussi remarqué que le nez de l'avion est complètement noir: c'est ce qu'on appelle une "fausse point". Ces nez étaient montés, avec du lest, lorsque le radar était absent pour une raison ou une autre... ici, parceque l'avion allait "dans le civil" et que lle radar était un équipement "sensible", comme on dit dans l'armée de l'Air.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Mirage IIIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Mirage IIIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La Passion de l'histoire :: Histoire de l'aviation francaise :: Selon JJP-
Sauter vers: