AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 T-6 dans l'armée de l'Air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: T-6 dans l'armée de l'Air   Mar 17 Avr - 8:08

Bonjour à tous !

Je propose aujourd’hui ce profil de T-6G sur lequel je suis tombé il y a peu en cherchant autre chose. Ça m’a rappelé que lorsque j’ai vu cet insigne pour la première fois, j’ai pensé qu’il était de la Douze ! Mais, après la lecture du commentaire (comme quoi il faut toujours lire) j’ai appris que ce scorpion était l’insigne de la 19/72, escadrille parrainée par les 3 et 13ème escadres.

Cette escadrille a été formée le 1er juillet 1957 sur T-6 dans le cadre du maintien de l’ordre en Algérie, sur les cendres de l’escadrille 1/71, créée, elle, le 1er avril 1956 avec la même mission.
En effet, lorsque la France a subi la défaite indochinoise que l’on sait, le nationalisme algérien s’est réveillé et a voulu gagner son indépendance de la même manière. Malheureusement, l’Algérie étant devenu département français depuis des lustres, le gouvernement a qualifié d’insurrection ce mouvement et a réagi en le réprimant. Le terrain étant étendu, les forces de l’ordre étant insuffisantes, le gouvernement a chargé les armées d’épauler le service d’ordre dans cette mission de police. Mal à l’aise car ce n’était pas son travail, l’armée a fait ce qu’elle a pu, tant en bien qu’en mal.
Afin de donner les moyens aériens qu’il fallait, le gouvernement a emprunté aux Américains de manière à avoir le budget pour s’équiper. Avec les sous, l’armée de l’Air a pu acheter des pièces de rechange pour les vieux P-47 stockés afin de les faire voler en unité constituée (la future 20ème escadre), s’est procurée des B-26 Invader, des T-6G. Ces derniers ont ainsi rejoint l’Algérie en nombre (près de 300) après un passage à Bordeaux pour mise au standard armée de l’Air. En attendant la livraison de ces avions, des Sipa 111/112, Morane 733 et T-6 des écoles sont prélevés et forment le noyau initial des formations de maintien de l’ordre. Lorsque la montée en puissance sera terminée, quelques 21 escadrilles constitueront le GALA (Groupement d’Aviation Légère d’Appui) 72 et 5 le GALA 73, les GALA 70 et 71 ayant disparu pour former les ’72 et ‘73.
Une réorganisation interviendra plus tard qui regroupera les escadrilles deux par deux afin de reformer des « escadrons » directement affiliés aux escadres de chasse. En ce qui concerne la 12 EC, par exemple, ce sont les escadrilles parrainées 5 et 15/72 qui formeront l’EALA 3/12 le 1 décembre 1959.
Ouf ! Tout cela est bien compliqué pour une activité qui a duré moins de 10 ans… Bref, tout ceci pour dire que ce beau T-6 n’est pas de la Douze ! La série d’indicatifs F-ULDA/DZ est attribuée à cette 19/72 (indicatif radio « Camarat »), la lettre individuelle donnant l’initiale du prénom d’une demoiselle ornant le nez de l’avion : ici I-India donne Isabelle. Le 51-14401 traînera ses rivets aux 10/72 (1960), 19/72 (1960-1961), 3 et 5/73 de ce que je sais.
That’s all folks !
JJ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
fox59
Membre indispensable
Membre indispensable


Age : 46
Localisation : Tourcoing

MessageSujet: Re: T-6 dans l'armée de l'Air   Mar 17 Avr - 17:37

drunken pas une chose simple que de suivre l'armée de l'air . Je comprend mieux que l'histoire des Spa ne soit pas une chose simple

En tous cas merci de lever un coin du voile Wink


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: traditions dans l'armée de l'Air   Mar 17 Avr - 18:24

C'est vrai que le suivi des traditions dans l'armée de l'Air n'est pas toujours facile, mais avec les EALA, ça va encore: leur création n'a pas été sujette à la reprise d'une escadrille de la Grande Guerre, car temporaires.

En revanche, on a pu assister à deux exceptions (de mémoire) mais dans le sens inverse: le 1/22 Ain, les Skyraider du Tchad qui reprenaient le Ramel d'une EALA sur T-6 (EALA 6/72) et la deuxième escadrille du 1/33, le "petit Prince" qui était une EALA... de la 5ème Escadre (EALA 9/72). Mais le commandant d'escadron du Belfort, à l'époque, avait trouvé logique d'intégrer cette escadrille dans son escadron, car, par extention, il y avait un lien avec Saint Exupéry (et son "Petit Prince") qui volait à la Hache. Pourquoi pas... lecture
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T-6 dans l'armée de l'Air   Aujourd'hui à 4:57

Revenir en haut Aller en bas
 
T-6 dans l'armée de l'Air
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La Passion de l'histoire :: Histoire de l'aviation en profils :: Les profils selon JJP-
Sauter vers: