AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Ven 13 Avr - 17:53

Bonsoir à tous,

En jetant un œil dans mes histoires de groupes 1 et 2/33 concernant les F-6 Mustang, je me suis dit que d’aborder le sujet des F-5 Lightning ne serait pas idiot car depuis des lustres, je vois beaucoup de choses… heu, comment dire… eh bien… je ne dis rien, ne voulant fâcher personne.

Sujet éminemment polémique aussi, voici donc le F-5 Lightning.

Tout d’abord, il est bon de préciser qu’au départ, l’état-major allié d’AFN songeait à transformer un groupe ou deux sur P-38 et, pour cela, quelques pilotes avaient suivi un stage. Même Le Gloan avait été invité à effectuer un vol de combat de démonstration contre un américain. Il me semble aussi que Marin la Meslée avait aussi effectué un vol.

Mais le sujet est le Reco. Là aussi, il y eut des valses hésitations tenant plus des bruits de couloirs qu’autre chose. Les Américains étant maître d’œuvre au niveau de l’aviation (le reste n’est pas ma spécialité), ils devaient réarmer les groupes français avec l’aide des Anglais.

Leur besoin en reconnaissance tactique et stratégique étant importants, ils ne pouvaient pas s’appuyer sur les MB 174 de la 33. Cette dernière avait également récupéré quasiment tous les avions des groupes de reco d’AFN qui avaient échappé à la défaite de 1940 (Potez 63-11 du GR 1/52, MB 174 du 1/36 par exemple)
Il fut donc question un moment d’équiper le 2/33 avec des P-39, puis des B-25, ceux-ci devant arriver dans les tout premiers jours de janvier 1944.
Finalement, tout rentrait dans l’ordre et ce sont les Lightning que le 2/33 touchera. Afin de passer la transition en souplesse, le groupe est rattaché au 3 PRG (USAAC) pour l’administration et son 12 PRS pour la gestion opérationnelle.
Les premiers avions livrés le 30 mars 1943 par les Américains sont, bien sûr, les « poubelles » que les squadrons américains ne voulaient plus : les F-4A 41-2363 et 41- 2365. Suivent à quelques temps d’intervalle les 41-2174 et 41-2121, 41-2142. Ces avions servirent à effectuer la prise en mains des pilotes. A noter que ceux-ci étaient identifiés par les deux derniers chiffres du serial, en blanc sur ne nez comme il était de règles au sein de l’USAAC. Ils servaient de numéros opérationnels.
Les Français demandèrent la permission de peindre les cocardes et, surtout de les camoufler : les Américains donnèrent leur accord. Ceci explique que ces quatre appareils se virent recouvrir des teintes armée de l’Air de l’époque : terre de sienne, kaki, vert et marron, le dessous étant gris-bleu. Bien que je n’ai pu trouver de photo d’un avion complet de dessus (le maquettiste que je suis traîne toujours cette déception) un seule photo couleur d’un de ces avions existe et confirme les couleurs.
Bref, grâce aux quelques photos existantes, j’ai pu reconstituer le schéma de camouflage que ce certifie à près de 90%. Je poste ci-dessous une vue permettant de voir un de ces quatre appareils. (vous noterez le bord d’attaque « PR Blue » provenant d’un autre avion). Les deux pipes croisées, sur le nez, signifiaient que l'avion était biplace (il y en avait deux au 1/33)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après ces F-4A arrivèrent les F-5B. Ces avions étaient livrés dans leur jus d’origine : PR Blue, mais américain. Comme toujours, l’utilisation de ces avions en zone sablonneuse, le soleil et autres éléments météorologiques faisaient que la peinture fanait assez vite. L’identification de ces avions était plus sobre avec la répétition des trois derniers chiffres du serial, généralement en jaune, sur le nez. Et, contrairement à ce qu’il se dit, Saint Ex n’avait pas d’avion personnel, mais volait sur les avions que la mécanique livrait aux pilotes, ces derniers suivant un tour de service pour que tout le monde puisse avoir un carnet de vol affichant sensiblement le même nombre d’heures de vol.
Il ne semble pas que les Français aient perçu des avions peints « haze » (brume, sauf, peut-être, le 126), peinture qui n’eut qu’un temps au sein de l’USAAC. Cette peinture, assez transparente, était passée sur une sous-couche noire, les parties latérales et intrados recevant plusieurs couches (selon) afin de diminuer progressivement la transparence du noir. Si les camouflés étaient majoritaires, d’autres étaient métal, tout simplement parcequ’ils tombaient dans la période « abandon de camouflage » (à partir de l’été 1944).
Il semble que la majeure partie des avions alu soit partis vers le Pacifique et un témoignage signale, à l’aide d’une photo retouchée, que l’avion sur lequel a disparu Saint Exupéry (42-68223), aurait été métal. Toutefois, j’ai personnellement reçu deux témoignages de personnes (enfants à l’époque) qui on vu un « avion bleu à deux queues » tiré par la DCA et tomber à l’eau.
Dessous, un F-5B standard, celui sur lequel disparut Saint Exupéry.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Enfin, les Français reçurent quelques F-5C, E et F, mais surtout un gros lot de F-5G, au début 1945, qui venait regonfler les effectifs qui s’amenuisaient de manière alarmante.
Les quatre premiers se posaient le 25 avril 1945… par surprise ! Ils disposaient « d’un gros nez très long, des boutons partout et un radar dans la queue (IFF) » comme le remarquaient les pilotes, ravis, on s’en doute.
C’est avec ces avions et quelques survivants de 1944 que le groupe termina la période guerre des « Lightning ». Ces appareils resteront en service quelques années encore, servant notamment à cartographier une bonne partie de l’Afrique et ils rentreront de ce périple avec chacun le portrait d’un animal africain peint sur le nez.
Touché par l’âge, le manque de pièces de rechanges, ils seront peu à peu cannibalisés avant de laisser place aux bolides : les (R) F-84G Thunderjet en 1952.
Dessous, un F-5E du groupe, lors de la campagne d’Allemagne, après l’adoption des lettres-codes, car sous commandement RAF depuis le début 1945. L'avion est métal avec les surfaces anti-reflet standard vert-olive. Désolé, mais je n’ai pas peint de profil de F-5G… mais je comblerai cette lacune bientôt !
JJ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
fox59
Membre indispensable
Membre indispensable


Age : 46
Localisation : Tourcoing

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Ven 13 Avr - 18:14

très précis comme toujours , un grand merci JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Hamster Volant
Membre très actif
Membre très actif


Age : 53
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Ven 13 Avr - 20:28

Oui mais alors le camouflé 3 tons + bleu...
Si on avait été le 1er avril, j'aurai douté... mais là... je suis seulement scié Shocked ... Je n'imaginais absolument pas que ce fût possible...
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Ven 13 Avr - 21:07

Ben si... c'est possible! Quelques photos plus tard.
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Alain666
Membre animateur
Membre animateur


Age : 49
Localisation : Tours (37)

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Sam 14 Avr - 6:13

Bonjour à tous,
Merci pour ce topo passionnant. cheers cheers
Cordialement.
Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Hamster Volant
Membre très actif
Membre très actif


Age : 53
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Sam 14 Avr - 8:26

Ce qui est... amusant (?) c'est que ces teintes m'ont tout de suite fait penser à celles utilisées durant la 1ère GM... Aux approximations près hein...
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Sam 14 Avr - 13:31

Bonjour à tous!

En complément de ce que j'ai posté, je propose les deux autres profils de Lightning que j'ai réalisés dans le temps, le "80", un F-5A, a été livré en avril 1943 avec quatre F-4A et qui a eu la vie dure, puisqu'il s'est crashé le 14 février 1945!
Contrairement à ce qu'il est souvent écrit, ça n'est pas l'avion de Saint Exupéry, mais un des deux "piggy back" (biplaces) qui, déclassés des opérations, servaient à l'entraînement et aux liaisons de commandement après l'arrivée des F-5B.
Excepté ces avions livrés, les nombreuses indisponibilités des F-5 ont empêchées nombre de missions et le commandement US a décidé de prêter ponctuellement, pour les missions qui ne pouvaient pas être remplies, un avion américain d'un autre squadron et ainsi les Français pouvaient faire leur part de travail.
Ces indisponibilités étaient si préoccupantes que le commandement allié décida de détacher une escadrille de Spitfire PR 11 (mars 1945) lorsque le 1/33 se trouvait à Luxeuil, afin de REMPLIR LES MISSIONS demandées aux Français!

Il n'est pas camouflé RAF, comme écrit parfois, mais USAAC avant adoption du PR Blue. La plupart des F-4A avaient été repeints, le groupe ayant reçu l'autorisation des propriétaires (l'USAAC) de camoufler les premiers avions qui leur avait été attibués. Peints à l'AIA de Casablanca (ou Alger, je ne me souviens plus) ils ont reçu les teintes françaises.
Une dernière chose: les casseroles d'hélices n'étaient pas la marque du groupe, mais celle des avions de chasse & reconnaissance volant au sein du MTO. Cette couleur a été adoptée le 15 août 1944, pour le débarquement de Provence, manière de reconnaître les amis des ennemis.
Enfin, si dans un autre post, je mentionnais qu'il n'existait pas beaucoup de photos, un comble pour une unité de reco, c'est que ça n'était pas dans la culture de l'époque. Et si, d'aventure, quelques clichés du compagnon de patrouille étaient pris, en fin de mission, c'était simplement pour finir la bobine... et bien souvent tout partait à la poubelle au développement, pratique conservée (heureusement quelques fanas en gardaient) jusqu'aux Mirage!
Dessous, les deux côtés du Lockheed F-4A
JJP
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
regis
Membre très actif
Membre très actif



MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Sam 14 Avr - 19:51

Jean Jacques, tu as des vues dessus dessous , pour le cas où l'on voudrait réaliser une maquette des oiseaux?
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Sam 14 Avr - 21:04

Regis, la réponse à ta question est dans la citation ci-dessous que j'ai extraite du post initial en aut de la page, juste au-dessus de la vue de dessus.


"Bref, grâce aux quelques photos existantes, j’ai pu reconstituer le schéma de camouflage que ce certifie à près de 90%. Je poste ci-dessous une vue permettant de voir un de ces quatre appareils. (vous noterez le bord d’attaque « PR Blue » provenant d’un autre avion). Les deux pipes croisées, sur le nez, signifiaient que l'avion était biplace (il y en avait deux au 1/33)"

Je ne peux faire mieux et tout est dit dans ce que j'ai écrit précédemment. lecture

JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
regis
Membre très actif
Membre très actif



MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Sam 14 Avr - 22:38

ok, j'avais pas vu que c'était le même, du fait que sur le profil il me semblait qu'il soit complètement olive Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Dim 15 Avr - 9:24

S'il vous plaît, à tous, ne lisez pas en diagonale mais complètement!

Régis, désolé, je ne comprends pas du tout ce que tu écris et j'ai l'impression que tu confonds la vue de dessus que je poste en premier... avec le profil du "80" des deux côtés plus bas. Les avions que les Français ont peints, en dehors d'avoir les mêmes couleurs, n'avaient pas de schéma identique.

Si j'en crois l'excellent livre de Geofferey J. Thomas "Eyes for the Phoenix" consacré à la reconnaissance alliée durant la 2ème Guerre Mondiale, les F-4 ont été tout d'abord peints comme les P-38, puis rapidement en "haze paint" (brume). Devant les problèmes techniques que posaient cette peinture très particulière, son entretien etc., seulement 110 avions ont été ainsi peints.

L'insuccès (qui n'a rien à voir avec la capacité opérationnelle, bien au contraire!) a mené à des changements au niveau des unités: beaucoup d'avions ont été repeints " standard US ARMY " quand d'autres recevaient des peintures à base de bleu, le tout dans l'esprit "Haze paint" (brume). Ceci a été approuvé par le commandement au début de 1943 pour les F-5A et F-5B (Bleu marine profond "Sky Base Blue" dessus, pâle "Flight Blue" ailleurs, dégradé dans l'esprit "haze paint"). Ce type de peinture a été appliqué à une trentaine de F-5A et B dès avril 1943. Le "80" en fait très certainement partie. Donc, à ce niveau, le profil que j'ai réalisé (avant d'acheter le bouquin) est erroné.
Ce qui peut amener à penser que le "80" ait été entièrement soit vert olive dessus avec un gris-bleu clair dessous et latéral, soit PR blue dessus et gris-bleu clair dessous.
Comme l'avion datait de 1942, les cocardes US n'avaient pas les "stars and bars" uniquement les "stars", soit, en traduction, les pattes blanches de chaque côté de la cocarde n'étaient pas encore obligatoires.

Vu l'absence de photos de Lightning français telles que le spotter moyen peut en faire aujourd'hui, il est impossible de déterminer, pour chaque avion français reçu dans le premier lot, quel était le camouflage véritable. Les quelques photos disponibles, montrant surtout des pilotes dans leur cabine, permettent de voir une aile ici ou là et de certifier que l'avion était effectivement camouflé. Encore faut-il déterminer le numéro de l'avion sur chaque photo.

Donc, pour ceux qui demandent des vérités, qui veulent un photoscope complet de l'avion tel que l'on en fait aujourd'hui: c'est su fantasme! Very Happy La seule solution est "d'inventer" en se basant sur les profils ou photos publiées ici où là en essayant d'argumenter (se documenter sérieusement lecture ) ce qui est profitable au niveau culture personnelle. meeting

Voilà, j'ai essayé en toute honnêteté d'éclairer votre lanterne sur ce sujet très polémique (beaucoup "savent" des choses sans s'être véritablement documentés) et espérant vous avoir fait prendre assez de recul sur le sujet pour vous y atteler en toute sérénité!
Vive le Lightning!
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
fox59
Membre indispensable
Membre indispensable


Age : 46
Localisation : Tourcoing

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Dim 15 Avr - 9:55

Le sage est celui qui sait dire je ne sais pas quant c'est le ca et non celui qui invente SA réalité en s’efforçant de faire en sorte que celle ci soit partagée par tous

Bref pour un maquettiste qui desserrerait faire un f-5 il y a des certitudes , des probablement , et des peut être au niveau de la réalisation d'une telle maquette . Je trouve ce défis très intéressant par rapport aux énième spit ou me109 . Alors avis au amateurs , une maquette sortant des sentiers battus est à faire et l'aide historique se trouve ici Wink


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Alain666
Membre animateur
Membre animateur


Age : 49
Localisation : Tours (37)

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Dim 15 Avr - 10:57

Bonjour à tous,
C'est particulièrement tentant mais je dois conserver une certaine raison et finir les "en-cours". Wink
Je conserve néanmoins l'idée dans un coin de ma tête pour les prochains mois.
Est-il possible de réaliser ce F5 à partir de la maquette Academy (P38 J, je crois) ?
Autre question, Jean-Jacques as-tu des vues du cockpit biplace ?
Merci.
Cordialement.
Alain.
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Dim 15 Avr - 13:16

Comme je ne veux pas mélanger photos et profils, je poste la photo dans la partie ad'hoc "Histoire".
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air   Aujourd'hui à 7:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Les F-5 Lightning dans l'armée de l'Air
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La Passion de l'histoire :: Histoire de l'aviation en profils :: Les profils selon JJP-
Sauter vers: