AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA DOUZE des années 70

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 12:21

Bonjour à tous!

En écho aux photos de M.Frank auxquelles j'ai participé avec mes SMB2, je poste ici, comme promis, des Mirage F1C mais, autant vous prévenir, pour les raisons préalablement énoncées (argent, temps, matériel) je n'ai pas fait autant de photos de Mirage F1 de la Douze que vous pourriez penser. Aucune "couleur" à l'atterrissage ou au décollage, que du N&B.

Tout d'abord, le premiier F1 aux couleurs du 2/12 Cornouaille (79ZA) ne s'est présenté à Cambrai que le 24 mai 1976 lors d'une visite à la base pour montrer le bijou! A l'époque le Cornouaille se trouvait en transfo à Reims. L'escadron a rejoint Cambrai quelques mois plus tard et le 1/12 s'est transformé dès le printemps 1977. La pression a été mise pour que le Tiger's Meet, en Angleterre, puisse voir la présence d'un avion. Ce qui m'a amené à peindre les insignes du 1/12 sur l'avion n°13 (un poubelle refilée par le 2/30 qui en avait marre qu'il soit toujours en panne) alors qu'il était toujours en affectation au 2/12 Cornouaille et que celui-ci (pour les raisons citées au-dessus) avait prévu de refiler à son tour au 1/12.

Bref, ci-dessous, vous trouverez donc le premier avion du 2/12, le 79ZA qui se trouve également être le premier avion avec l'ensemble de détection de menace passive sur la dérive. A ce sujet, je précise que les ensembles étaient vides car, à l'époque, le fabricant avait fait faillite d'après ce que m'ont affirmé les mécanos et l'armée de l'Air bataillait pour trouver un autre fournisseur.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dessous, je vous propose deux vues du 52ZH celle au parking prise le 14 février 1977 et celle au roulage prise le 12 mai suivant. Pour les maquettistes qui aiment bien avoir les deux côtés! A cette époque, les avions n'avaient pas leurs becs de combat ni les porte Magic (Missile Auto- Guidé d'Interception et de Combat). Juste avant l'été 1977, le 21ZG était venu équipé d'un Matra 530 ventral et des Magic pour montrer la chose aux collègues.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Enfin, sur la dernière photo, vous pouvez admirer trois Mirage F1C: le 21ZG, le 67YR (second F1C du 1/12 Cambresis, peint juste avant le Tiger's Meet pour y montrer l'avion et les couleurs... le 13 étant en panne, bien sûr!) et le 37FO, visiteur du 3/30. Ce dernier était équipé de deux Matra 530 pendulaires sous les ailes et de maquettes de M550 en bouts d'ailes en ce 4 août 1977. L'après-midi, je m'arrêtais à Creil pour dire au revoir aux pilotes présents, prenais tout le parking Mirage 3C en photo puis filais aussi sec sur Mont de Marsan, nouvelle affectation.
Vive la Douze!
JJ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
fox59
Membre indispensable
Membre indispensable


Age : 46
Localisation : Tourcoing

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 12:34

Sur la troisème photo , en fond le clocher d'Epinois , un f1 au premier plan , un b2 en arrière plan ......... tout une époque drunken


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
M.Frank
Membre très actif
Membre très actif



MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 12:54

Wah.
Encore !
Revenir en haut Aller en bas
M.Frank
Membre très actif
Membre très actif



MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 13:01

Tiens, question à Jean - Jacques: quand tu as vu les F1 arriver neufs, étaient - ils sensiblement plus bleu que vers la moitié des années 80, où ils tiraient presque sur le gris ?
Est - ce une réalité, ou une illusion (car je m'aperçois que le traitement des photos est susceptible de modifier assez considérablement les teintes).

Dans le prolongement de cette idée, je regardais hier soir un vieux numéro d'Air Fan, sur les 2000 (l'article d'Olivier Klène sur les 2000 DA, paru au moment de l'arrivée des avions au 2/12).
J'ai été estomaqué de constater à tel point le bleu foncé était beaucoup plus soutenu que maintenant.
De même, le gris plus clair avait des reflets bleutés beaucoup plus prononcés qu'actuellement.

D'où la question:
Effet du vieillissement ?
Teintes modifiées en peintures lors des GV ?
Ou simple effet du traitement photo ?

J'avoue pencher vers la deuxième proposition...
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre animateur
Membre animateur


Age : 68
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 13:20

le 64 au décollage de tours

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
Zarya
Membre très actif
Membre très actif


Age : 66
Localisation : Paris & Morvan

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 13:38

Belles photos !
Pour répondre à M. Frank, je pense que les deux photos couleurs de F-1 de J. J. tirent un peu trop sur le bleu.
Regardez, sur la première l'herbe est d'un vert trop bleuté, le jaune des pissenlits (dans l'herbe) un peu verdâtre, les briques du clocher d'Epinoy tire un peu sur le violacé de même que les bouteilles qui devraient être d'un rouge franc ne le sont pas.
La tonalité du camouflage était un peu plus grise... encore qu'il s'agisse d'un jugement assez subjectif. Les photos sont prises lors d'une journée ensoleillée ; sous un ciel gris avec une lumière plus diffuse, le résultat aurait été différent.

Revenir en haut Aller en bas
M.Frank
Membre très actif
Membre très actif



MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 14:39

Je pense en effet que la teinte des F1 présentait un bleu tirant assez nettement sur le gris, et que bon an, mal an, la teinte n'a pas été modifiée. Elle s'est juste patinée avec le temps.
En revanche, je pense que la couleur des 2000 a évolué, le bleu devenant plus clair, et le gris bleu devenant gris.
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: les camouflages bleus   Lun 27 Fév - 15:45

Bon, je bvais essayer de mettre tout le monde d'accord... vu que la peinture c'est mon rayon. Déans l'ordre d'apparition des "bleus" dans l'armée de l'Air:

1972- MIRAGE F1

Le bleu du Mirage F1 (j'ai la flemme d'aller dans le garage chercher la bonne référence CELOMER) est un gris-bleu. Quand il est neuf, il paraît "trop" bleu satiné et quand il vieillit, il devient plutôt gris mat. Je me souviens, à Mont de Marsan, avoir vu un visiteur "gris", à ma surprise. Et en regardant bien, c'est la peinture qui avait vieilli.

1975- MIRAGE IIIC

En 1975 (mais Magie 29 connait mieux la date que moi) le 21 était le premier Mirage 3C bleu. En 1977, je n'ai vu pratiquement que des "alu" sur le parking de Creil. Le rythme de peinture était donc assez lent.

A Creil donc, lors d'une de mes visites régulières, j'avais demandé aux mécanos ce qu'était ce bleu qui n'était pas comme celui du F1. Ils m'ont répondu que c'était un bleu qui avait été trouvé en Suède. ?
Toutefois, c'était peu-être vrai pour le 21, mais les suivants ont dû recevoir une teinte Celomer. Il en résulte que ce bleu est plutôt moins "gris-bleu" que le F1 et les Mirage 3C aux peintures "passées" restaient bleus, du moins tout ceux que j'ai vus... et j'en ai vu!

1980s- C-135F

J'ai la flemme de chercher la date mais je pense que c'est vers le milieu des années 80 que les C-135F puis FR ont reçu une teinte bleue. Cette-ci était plus neutre que cette des F1 (plus grise, donc) mais restaient dans les tons gris-bleu. Là, je ne sais pas quelle était le fabricant de la teinte mais il faudrait voir du côté d'Air France, car c'est cette compagnie qui avait (a toujours?) le contrat de révision des C-135 français. Je crois me souvenir que le dernier C-135F à être peint en bleu a été le dernier à être envoyé aux USA pour remotorisation et il a été peint après son retour en France.

Après, on peut comparer avec le bleu du Mirage 2000DA qui, à mon avis, se rapproche plus du Mirage IIIC que du F1... y'a pas photo!

Une dernière chose: ne prenez pas pour "argent comptant" les photos que vous voyez sur le net, dans les magazines ou les tirages photos. Les tirages photos actuels, tout comme les magazines, sont des couleurs "encre". La pigmentation des peintures maquettes (peintures qui n'ont pas les mêmes propriétés que dans la réalité) n'est ABSOLUMENT PAS comparable avec la peinture aéronautique.
Le seule chose que l'on peut faire, c'est, sur une même vue (peu importe le support) comparer deux ou trois avions différents: là on aura une idée plus réaliste des différences de peinture.
D'autre part, au vieillissement, c'est la dominante de la teinte qui reste. Qui n'a pas entendu parler des B2 camouflés en rose? C'est la couleur "tan" (beige) qui, à base de rouge, apparaîsait au vieillissement. Si je compare avec le "sable israélien", plutôt neutre, il devient gris en vieillissant.
Voilà, vous pouvez méditer sur tout cela... car l'interprétation des couleurs fera toujours couler de... l'encre, d'autant que chacun de nous a une perception différente des couleurs à ce disent les savants (les vrais savants!) Very Happy
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
M.Frank
Membre très actif
Membre très actif



MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 16:03

Je suis tout à fait conscient qu'une photo doit toujours être prise avec des pincettes, puisque les teintes peuvent être modifiées par le tirage, qui doit nécessairement être bricolé pour être fixé sur un support papier.

M'enfin quand même, regarde cette photo des 2000 à leur arrivée au 1/12.
C'est quand même flagrant qu'il y a une différence par rapport à maintenant, non ?

Certes, il y a peut être des années de patine, mais tu ne penses pas que la peinture est différente en teinte, que ce n'est pas qu'une seule affaire d'usure et de photo ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Peinture bleue   Lun 27 Fév - 16:37

Personnellement, je ne trouve pas de différence... mais ça ne veut pas dire qu'il n'y en a pas. Quand ils sont arrivés (à Mont de Marsan pour moi,en 1982-1983) j'avais trouvé amusant, au décollage sur fond de ciel, de ne voir que le gris clair des avions, puis que le casque (blanc). Je trouvais ce bleu très adapté à sa mission.

Il est fort probable que la peinture actuelle des Mirage 2000 soit plus résistante que les premiers avions (mais il aurait fallu que l'armée de l'Air change le contrat avec le fabricant!), d'où, peut-être, une pigmentation différente dûe à la composition.
D'un autre côté, je sais que l'armée de l'Air ne se cherche pas des poux dans la tête et commande (renouvellement de stocks) toujours les mêmes références. Toutefois, comme aujourd'hui, personne n'a de réserve et fabrique au gré des commandes (flux tendu), il est très possible que, selon les arrivages (commande X ou Y) les teintes soient légèrement différentes bien qu'ayant la même référence. Tout le monde en a eu l'expérience avec les peintures des voitures que nous utilisons.

L'armée de l'Air a expérimenté, depuis la Guerre du Golfe de 1991, des nouvelles teintes. Lors de la guerre de 91, un Mirage 2000 a été peint sable (deux teintes) selon le schéma habituel et un autre, gris, selon le même principe. Ces camouflages n'ayant pas été probants (surtout le sable) l'armée de l'Air a laissé tomber. Quelques temps plus tard, une teinte gris-métallisé a été testée sur Mirage F1C: pareil pour ce F1 appelé "butagaz" que pour les 2000, l'armée de l'Air a laissé tomber.

Comme expérience personnelle je peux citer une fresque que j'ai peinte à l'Escadron chasse 5/330. Le Chef voulait tous les avions du CEAM (et de l'armée de l'Air) sur cette fresque, même le Rafale (qui n'était encore qu'en XP à Istres).
Au sujet du Rafale, comme il y avait des protos blancs, un noir etc, j'ai demandé comment allait être celui de l'armée de l'Air:
-Ben... euh... comme le 2000, tiens!
et je l'ai donc peint comme sur le 2000 sur ma fresque.
Lorsque j'ai vu le premier avion, comme chacun sait, il était... gris! C'est dire le soucis que pose un camouflage aux responsables... Et ce gris a été appliqué sur un Mirage 2000B du CEV (ou constructeur), le 501, je crois.

En conclusion, je souligne aussi que les peintures s'adaptent, comme les caméléons, à l'environnement (lumineux, bien sûr!) et voir un 2000 sous un beau soleil le rendra plus riche en couleurs que le même avion vu sous un ciel chargé de nuages. Tout n'est alors qu'affaire d'appréciation. Si tu as le 2000 que tu viens de poster sous une temps couvert, poste la photo et après on apprécie la couleur.

Je ne dis pas que j'ai raison, je donne mon avis et mon expérience après avoir arpenté les parkings avions pendant près de 20 ans. Comme je le soulignais précédemment, les camouflages avions feront toujours couler de l'encre et alimenteront les conversations pour un moment encore. Jusqu'à ce qu'ils soient tous gris... et encore!
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre animateur
Membre animateur


Age : 68
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 17:29

En fait quand on regarde les photos,c'est la luminosité,qui dépend du lieu (le soleil ne donne pas pareil à Orange et à Cambrai), de l'heure , de la nébulosité, du jour où les photos ont été prises.
Puis il y a le vieillissement
puis il y a le traitement (kodachrome aimait bien les rouges, Fuji les verts)
puis il y a la qualité du bain de traitement et sa température
en numérique le traitement donne ce que veut voir le photographe


Bref sur un diorama il faut mettre dorénavant:
maquette faite selon diapo ektachrome traitée bain E3 à 21° prise à Orange, à 17h, le 14 fèvrier Very Happy


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: peinture des 2000   Lun 27 Fév - 17:47

Le pire, c'est que c'est tout à fait ça... car en regardant la photo des deux 2000, je ne me souvenais pas que l'herbe était aussi verte à Cambrai!
Il est vrai que tu parles peu mais ça n'est pas pour ne rien dire... meeting

Tout à coup je me souviens que la première fois où j'ai décollé de Cambrai en place arrière d'un Mirage IIIB, à 20° boule, j'ai bien eu l'impression de sortir d'un étang gloque à l'eau rose (fumées de Valenciennes) et pourtant, pour une fois, le ciel était bleu.
Et donc, l'atmosphère devait aussi aboir un pouvoir filtrant. Je ne sais pas si tu as fait attention à ça à Creil, Magie29, mais Cambrai pffffuuuit! poisson
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
rafale59
Membre très actif
Membre très actif



MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 20:02

MAGIE29 a bien résumer la situation .pour ma petit expérience photo , le rendus des couleurs varie surtout avec le type de pellicule , a l époque de l argentique j utilisait des Kodak chrome ou fujifilms je vous assure que les couleurs ne sont pas les mêmes , vous ajouter la lumière changeante en fonction de l angle de prise de vue, du temps nuageux ou pas , finalement on ce retrouve avec des avions au teintes bien différentes ; bien évidemment les réglages et la maîtrise de sont boitier fait la différence . je ne parles pas des réflexes de maintenant avec quelque fois des images qui sont complètement farfelus !! nouvelle technologie ... maintenant on arrive a faire des photos de nuits , ce qui était impensable il y a quelques années .
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre animateur
Membre animateur


Age : 68
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 21:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
Sril
Membre très actif
Membre très actif


Age : 46
Localisation : Le Mans/Tours

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 21:54

J'adore la dernière photo et sa construction.
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 22:34

Probablement une photo Moreau, non? Rolling Eyes
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre animateur
Membre animateur


Age : 68
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 22:35

non perso


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 22:40

T'as le coup de patte "Eric", comme Fifi!
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sril
Membre très actif
Membre très actif


Age : 46
Localisation : Le Mans/Tours

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Lun 27 Fév - 22:49

C'est vrai que pas mal des photos d'Eric sont construites comme celà. Y'a pas de mal à reprendre des techniques éprouvées Laughing
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: La Douze   Lun 27 Fév - 23:35

Perso, j'ai toujours fait de l'instantané sans trop réfléchir. Sauf exception, bien sûr! Je me souviens que Fifi (pilote de B2 et grand copain d'Eric) m'avait énoncé les principes de prises de photos style "Eric Moreau" et qu'il les appliquait à la lettre: c'est vrai que les photos étaient belles. J'ai été habitué différemment, en raison... des raisons évoquées plus haut.
Et je prenais le style de photos qui suit.
Le 4 avril 1977, juste après avoir terminé de peindre les dérives du F1 13ZY, j'ai filé au CLA pour le prendre au roulage 20 minutes plus tard (le Cdt escadron 2/12 était pressé de le décoller pour que la peinture s'arrache!) et je l'ai saisi à partir de la terrasse du CLA, moins haute que le balcon de la tour de contrôle.
Dessous, la patrouille de F1 décolle pour le vol de contrôle du 13 qui sortait donc de révision. Dommage pour le Cdt L...e, la peinture a tenu!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Enfin, avant de quitter Cambrai, j'ai tenté une petite série nocturne "pour voir": temps de pose "au pif", appareil tenu à la main ou posé sur la quatrèle... bref, du travail d'artiste!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pour terminer cette petite série, voici un gros plan pris lors d'une campagne Magic à Mont de Marsan: quelle tristesse que de voir ces splendides insignes réduits sur de nombreux avions à la taille d'un mouchoir... pour pleurer! Nous sommes en mars 1985 et les numéros des avions ne sont pas encore peints sur la porte frontale de la roulette avant. Notez le phare allumé: petit salut de la part du pilote!
D'autre part, afin d'alimenter encore le chapitre "peinture", remarquez la partie avant (nez) repeinte, ainsi que l'entrée d'air (déco rouge effacée) avec la peinture d'origine de l'avion juste derrière. Sur celui-là, le vieillissement me fait mentir: il n'est pas devenu gris mais bleu cobalt. Comme quoi, les fabrications ne sont vraiment pas identiques!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vive la Douze et ses beaux zavions!
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
M.Frank
Membre très actif
Membre très actif



MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Mar 28 Fév - 7:20

L'audience en redemande.
C'est beau !

J'ignorais, ce détail relatif au numéro sur la trappe de train avant.
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Mar 28 Fév - 8:46

Pour le numéro sur la trappe avant, j'avais regardé pour Aéra-kit et je crois me souvenir que les mécanos ont commencé à le peindre (dans toutes les unités) vers le milieu des années 80.

Tant que j'y suis, je profite pour poster quelques images des années 70. En hommage à la proche disparition du 1/12 Cambresis, voici quelques vues du Mirage F1C n° 13 F-UHZY toujours immatriculé au 2/12 Cornouaille. Il décolle en ce 20 avril 1977 et je pense que j'ai dû me positionner en bord de piste ce moment-là, dans la quatrèle probablement ou caché derrière l'abri du SPAR, comme parfois.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Deux autres images montrent le 13 au parking, dans l'ambiance habituelle de la préparation des avions pour le vol. En général, j'aimais bien ce genre de photo avec le matériel autour, les mécanos etc. D'ailleurs certains mécanos (je les connaissais pratiquement tous) s'écartaient ou tombaient les échelles, ce que je refusais en bloc car je préférais l'activité normale autour des avions. Et, parfois, je tirais le portait des mécanos pour qu'ils aient un souvenir de leur boulot!
Les deux photos sont prises le 4 avril 1977.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En parlant de matériel, au Cornouaille (comme au Cambresis), ils avaient l'esprit de corps assez envahissant: ils peignaient les insignes sur quasiment tous les véhicules et autres matériels de l'escadron. Cette pratique n'était pas isolée dans l'armée de l'Air! Le 67YR (deuxième Mirage F1C du 1/12 Cambresis) est vu ici lors des pleins le 1 août 1977. En comparaison avec le SMB2 dont les pleins demandaient une vingtaine de minutes, je crois, celui du Mirage F1, grâce à son point unique (normalisation OTAN) ne durait que le temps de se gratter les fesses et de battre les cils! Photo comme je les aime...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et comme je viens d'évoquer le SMB2, voici encore deux vues, historiques: le départ pour Chateaudun des 111YR (1 juin 1977) et, dessous, le 13YG, le 26 mai 1977: la page se tournait peu à peu jusqu'au dernier SMB2.
Vive la Douze!
JJ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre animateur
Membre animateur


Age : 68
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Jeu 1 Mar - 15:18

la première sortie du 13 à Tours

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
M.Frank
Membre très actif
Membre très actif



MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Jeu 1 Mar - 16:49

Je sens que Magie 29 a une collection de photos pas piquée des hanetons.
Mais que diable faisait ce F1 à Tours, au fait ?

Autre remarque: si j'ai bien compris, le n°13 était une Hangar Queen.
Toujours en panne. Pourtant, son camo est pas mal passé, alors que nous sommes en 1977, si j'ai bien compris.
Donc en début de période du F1, et des avions neufs.
Comment se fesse - t - il donc ?
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre animateur
Membre animateur


Age : 68
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   Jeu 1 Mar - 17:34

Citation :
Mais que diable faisait ce F1 à Tours, au fait

Les zones de combat de l'est de la France étaient squattées par la F.A.T.A.C.
Pour les 3 escadres de D.A. du nord (10,12,30) il y avait très peu de place dans la zone nord avec Paris et ses arrivées et départs de Roissy et Orly
La DA allait donc s'entrainer en Normandie ou Bretagne et se posait souvent à Tours pour refueller
Tours était aussi le terrain de desserrement du 2/10 pendant les manœuvres.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Le Mirage F1 n° 13   Jeu 1 Mar - 17:50

Sans savoir exactement ce qu'il s'est passé, je peux dire que cet avion a été reçu en 1973-1974 au 2/30 (30-MO), qu'il a ensuite été affecté au 2/12 comme 12-ZY, refilé aussi sec au 1/12 qui l'a immatriculé 12-YQ en juin 1977, indicatif qu'il a gardé jusqu'en 1978 (si mes notes sont bonnes). Ca doit être à cette époque qu'il est passé en grande visite, puisque qu'il é été ré-immatriculé 12-YA en 1980, semble-t'il. Deux ans plus tard, il était au 3/30 (30-FF) et trois ans aprsè au 1/30 (30-SF).

En principe, les avions sont repeints à l'issue des grandes visites (je ne sais plus quel le total d'heures de vol qui amène la GV). Le cycle est comparable aux voitures si l'on suivait le protocole du constructeur automobile (voir le carnet de suivi). Donc, un avion qui vole beaucoup arrive plus rapidement au total amenant la grande visite. Un avion qui vole peu amasse poussière, salissures, portes de visites changées avec d'autres avions, retouches de peinture etc.

Un avion qui vole beaucoup s'abîme vite, mais reste sale moins longtemps. Celui qui vole peu reste sale... longtemps et c'est quasiment toujours ainsi qu'on le voit. Je crois me souvenir que le 13 était "l'avion de lot", c'est à dire celui qui est prélevé sur chaîne et vérifié de fond en comble pour s'assurer de la conformité du plan de charge du client. C'est peut-être à la suite de cette vérification qu'il a été détraqué!

Pour parler des avions inactifs un bon moment, je me souviens d'une virée sur les bases de l'Est (de la France) avec l'ami Moreau, notamment sur la base de Nancy. Le 3/3 Ardennes venait de recevoir ses Mirage 5F il y a peu (septembre 1974) et les avions avaient les ailes recouvertes de poussière accumulée pendant leurs 5-6 ans de stockage.
Une autre anecdote concerne les Mirage 3C de la 10 (pardon Magie29!) les avions étaient recouverts d'une crasse copieuse et les dérives décapées au trichlo pour peindre les insignes, laissait des zones métalliques brutes très brillantes, ce qui contrastait avec l'ensemble terne de la majorité des avions. D'ailleurs, les Mirage du "voyage à Moscou" étaient plus brillants que les autres car eux, pour ce voyage, avaient été briqués comme des sous neufs à l'époque et paraissaient plus propres!
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: SMB2 de la Douze   Mer 11 Avr - 9:35

Bonjour à tous!

Un petit post nostalgique montrant le décollage piste 28, le 12 mai 1977, du 77 (F-UHYW) quittant le sol. Vous remarquerez les AIM-9B Sidewinder d'entraînement (les "bons de guerre" sont blancs) faisant de cette configuration la "7B" si je me souviens bien ("7" étant pour les missiles et "B" pour la configuration "lisse"). L'insigne de la tête de tyrolien sur le fuselage a été héritée d'un échange escadron, l'année précédente, avec les Fiat G 91R3 du LeKG 43 d'Oldenburg:l'insigne étai peint sur le Dornier 28D venu à Cambrai à l'occasion. Le point blanc,à côté de l'insigne,est une porte de visite non peinte.
Notez également le cadre de la verrière signifiant un changement intervenu il y a peu et l'impasse faite sur la peinture de celui-ci!
Vive le Smeubeudeu!
JJ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA DOUZE des années 70   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA DOUZE des années 70
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La Passion de l'histoire :: Histoire de l'aviation francaise :: La BA 103 et nous :: Histoire, la petite-
Sauter vers: