AccueilAccueil   Tutoriaux Tutoriaux  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Question d'une apprenante en avionique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurence
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Age : 48
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Question d'une apprenante en avionique    Lun 19 Juin - 20:55

Par ce temps caniculaire, je me pose la question suivante scratch    existe t-il une fourchette de températures, basses santa  et hautes sunny  à partir desquelles il devient impossible aux aéronefs de voler? Ou cela dépend -t-il du type d'aéronefs? magie29 tiger jl mirage
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Lun 19 Juin - 22:10

Personnellement, je ne peux répondre de ce que je connais. A l'époque où je me trouvais affecté à la tour de contrôle de Cambrai, nous avons vécu la RENAP (en 1975-1976, je crois). En clair, la rénovation de l'approche. Dans les faits, tout le matériel de la vigie et de la salle d'approche a été changé par du matériel moderne.

Ce matériel moderne employait énormément de circuits électroniques (exit le lampes qui dégageaient une chaleur intenable l'été) et nous avons bénéficié de la climatisation. La seule climatisation que nous connaissions jusqu'alors était d'ouvrir les fenêtres pour faire un courant d'air!

Un jour, par curiosité, j'ai demandé à un mécano si les circuits chauffaient plus ou moins qu'auparavant et il m'a répondu que ça chauffait moins (c'était relatif) et que le matériel devait impérativement bénéficier d'une climatisation afin de maintenir la température à 19°, car le matériel était conçu pour cette tranche de température.
Je me souviens que lorsque les collègues s'amusaient à changer le réostat de réglage température (vers plus chaud le plus souvent), les écrans radar ne tardaient pas à "friser" comme on disait, c'est à dire que toutes les indications étaient en zigzag, comme une vibration. La plupart du temps, il suffisait d'ouvrir les portes des consoles pour faire chuter les températures à moins qu'il ne fasse beaucoup trop chaud, bien sûr.

Curieusement, actuellement dans la vie civile, dans le cadre des économies d'énergie, il est recommandé de maintenir les habitations à... 19°! Curieux, non?

Donc, pour répondre à la question de Laurence: les avions modernes bénéficiant d'une climatisation correcte, l'instrumentation doit fonctionner selon les même normes qui, semble-t'il, sont universelles.

Après, reste les cellules. Dans le temps, les avions de mon époque (Mirage de tous types etc.) restaient dehors en plein soleil. Et, à Mont de Marsan entre autres, il arrivait que les tarmac flirtent avec les 50°. J'ai constaté qu'avec les Rafale sont arrivées les abris de parking comme en disposaient déjà les Israéliens. L'électronique n'aime donc pas les fortes chaleurs. Et comme en plus, après avoir séjourné un temps plus ou moins long sur un parking surchauffé, un Rafale (ou un autre type d'avion de chasse) peut se retrouver à -50° quelques minutes après le décollage, on peut imaginer la souffrance des cellules d'avion. affraid

Tout cela écrit précédemment découle de mon expérience et n'est en aucun cas étayé par des études techniques personnelles. Mais celles-ci doivent exister quelque part... study
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Laurence
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Age : 48
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Mar 20 Juin - 10:46

Merci de ta très intéressante réponse JJ e=mc² prof
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Mar 20 Juin - 11:25

J'essaie plus tôt d'être dans le "E=M6", je comprends mieux les choses à ce niveau. C'est pour ça que lorsque je tombe sur un connaisseur "des choses concrètes", j'essaie de poser une ou deux questions basiques mais essentielles.

J'ai ainsi appris beaucoup de choses intéressantes. Et, pour en revenir à ces 19° et indicateurs radars qui "frisent", ça m'a permis de retransmettre l'info à un jeune mécano radar, à Mont de Marsan, qui n'arrivait pas à réparer la panne en question et qui m'avait initialement envoyé balader en me disant: "Moi, j'ai une spécialité et je suis breveté!".

Après avoir ramé un bon quart d'heure, j'ai été le revoir et lui ai discrètement dit qu'il fallait ouvrir les portes de la console, derrière. D'un air détaché, il y est allé, cette fois. Et 10 minutes après, tout fonctionnait. Je suis revenu le voir discrètement toujours, en lui disant que j'avais fait ça pour lui rendre service tout d'abord et, qu'ensuite, on travaillait tous pour la même cause. J'ai conclu aussi que je n'approuvais pas l'attitude des autres contrôleurs qui se trouvaient supérieurs et que pour moi, les mécanos étaient des collègues de travail, pas des esclaves.

JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre incontournable
Membre incontournable
avatar

Age : 69
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Mar 20 Juin - 12:52

il n'existe pas de température les plus basses pour faire décoller un avion. Il y a des températures où il est démontré par le constructeur que son matériel  marche. c'est pourquoi on voit Airbus se promener au grand nord canadien pour montrer que son matériel marche après avoir laissé son avion pendant 24h par -40, -45. enfin à la température la plus basse qu'ils auront trouvé.

Pour le chaud, je vois qu'il y en a qui n'ont pas suivi, la poussée du réacteur dépendant de la température (plus il fait chaud moins ça pousse), la seule limitation viendra de la longueur de piste.

concorde lors des tests grand froid à Fairbanks
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre incontournable
Membre incontournable
avatar

Age : 69
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Mar 20 Juin - 13:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Mar 20 Juin - 15:40

L'ami Magie 29, comme toujours, amène une pierre de plus à l'édifice. Dans ce texte, on retiendra que ce sont les équipements qui donnèrent du souci, surtout à l'extérieur. Ça rejoint ce que je disais plus haut, d'une certaine manière.

Actuellement, dans les landes, nous avons 40°. Mon ordi est placé derrière le mur donnant au sud et, comme il plantait souvent il y a quelques années, j'ai adjoint un (gros) ventilateur qui, semble-t'il, fait son office car pour l'instant: je n'ai plus de problèmes.

JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Zarya
Membre animateur
Membre animateur
avatar

Age : 66
Localisation : Paris & Morvan

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Mer 21 Juin - 8:15

Sans vouloir marcher sur les plates bandes de Magie...

Il existe (existait ? maintenant ce doit être informatisé) des abaques qui donnaient en fonction de la température extérieure et de la masse au décollage, l'altitude de l'aéroport, la longueur minimale de piste nécessaire au décollage (ou alors pour atteindre V1 ou/et V2 ?  Embarassed ). On y ajoute un % de sécurité...

Au bout du compte ça passe ou ça ne passe pas, la longueur de piste étant une variable fixe. Si ça passe pas, il faut soit alléger l'avion (embarquer moins de fret, de pétrole) ou décoller à une heure où la température est plus basse (dans la nuit ou au petit matin)...

Je me souviens du retour du voyage de l'Ecole de l'air en DC-6 (ben oui...). Décollage d'une ville du Mexique (dont j'ai oublié le nom depuis longtemps, c'était en juillet 1976) vers les Açores. Nous avions décollé au milieu de la nuit...

J'ai eu en main le manuel concernant la Caravelle, c'était une succession d'abaques... Il fallait aller de l'une à l'autre en fonction des paramètres.

*******************************************************************************************************************

A Cambrai par temps très chaud, il fallait passer la barrière d'arrêt sur "manuel" (dans ce cas, c'est le contrôleur qui appuie sur le bouton pour déclencher sa levée) car les SMB2, en particulier, décollaient long et risquaient de la faire lever car ils se trainaient au ras du sol pendant un moment et une levée intempestive aurait été une catastrophe.


__________________
Vaut-il mieux parler bêtement de choses intelligentes... ou parler intelligemment de choses bêtes ? (Le Chat)
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Mer 21 Juin - 8:56

Le terrain au Mexique... Mexico, peut-être? Réputé pour sa hauteur qui pose des problèmes aéronautiques depuis des lustres, si je me souviens bien. Shocked
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Zarya
Membre animateur
Membre animateur
avatar

Age : 66
Localisation : Paris & Morvan

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Mer 21 Juin - 15:25

Non, nous avions relié cette ville à partir de Mexico justement deux jours auparavant. Après avoir consulté la carte du Mexique, il me semble qu'il s'agissait de Mérida : située à l'ouest du pays, altitude faible certes mais (à l'époque) piste courte et il fallait le carburant suffisant pour que notre vieux DC-6 rallie les Açores.


__________________
Vaut-il mieux parler bêtement de choses intelligentes... ou parler intelligemment de choses bêtes ? (Le Chat)
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre incontournable
Membre incontournable
avatar

Age : 69
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Jeu 22 Juin - 12:02

car les SMB2, en particulier, décollaient long a écrit:

ce ne serait pas plutôt pour les mirages IV, la barrière en manuel

car j'ai connu un B2 piloté part ptit .... décollant de Creil en 1300l et sans PC. C'est passé ! Mais il a dû avoir la trouille de sa vie, les contrôleurs l'ayant vu disparaitre dans la vallée de l'Oise (au moins aussi réputée que le grand canyon) s'attendaient à un gros champignon de fumée.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
Zarya
Membre animateur
Membre animateur
avatar

Age : 66
Localisation : Paris & Morvan

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Jeu 22 Juin - 12:43

Oui magie29, c'est bien possible que ce soit pour les MIR-IV... Je me souviens surtout d'un chef vigie bondissant sur le bouton-qui-va-bien pour passer la barrière en "manuel" et de la copieuse engueulade qui avait suivi...


__________________
Vaut-il mieux parler bêtement de choses intelligentes... ou parler intelligemment de choses bêtes ? (Le Chat)
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Jeu 22 Juin - 13:56

Je confirme pour la barrière sur manuel avec les décollages SMB2... et autres lorsqu"ils étaient équipés de 1 300 litres.

C'était un principe de précaution, je crois, car il me semble bien qu'entre le Mirage IIIE et le SMB2, ils devaient décoller vers 1 800 mètres en "1 300 litres", donc, il y avait (un peu) de marge. A Cambrai, je ne me souviens pas avoir eu à faire avec des Mirage III en "1 700 litres", mais ça devait passer aussi, puisqu'il étaient employés sur les pistes "standard NATO 2 400 mètres". Là, sûrement avec la barrière sur manuel. Faudra que je demande à un collègue contrôleur qui œuvrait à Nancy.

Après, les interdits amènent toujours des exceptions comme un copain qui a vérifié que les 1300 litres sur Mirage IIIE pouvaient passer le Mach, contrairement aux affirmations. Very Happy
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre incontournable
Membre incontournable
avatar

Age : 69
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Jeu 22 Juin - 14:35

si mes souvenirs sont exact je crois que pour les IIIE à luxeuil c'était en été barrière sur manuel en config 2x1700l + maquette AN


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    Jeu 22 Juin - 15:20

Nous avons un membre, sur ce forum, qui pilotait ces bolides et pourra confirmer la chose. Hein, Ponpon?
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question d'une apprenante en avionique    

Revenir en haut Aller en bas
 
Question d'une apprenante en avionique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La vie du Forum :: La salle de repos-
Sauter vers: