AccueilAccueil   Tutoriaux Tutoriaux  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 vampire et mistral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SKYROVER




MessageSujet: vampire et mistral   Lun 3 Oct - 23:45

Bonjour à tous ! Toujours à propos du vampire, j'ai regardé il y a peu, un docu sur Jacqueline Auriol (pour qui j'ai une admiration sans faille). On y voit les 52 secondes de son record sur vampire en 1951 et comme le réalisateur a dû trouver que ça faisait un peu court, il a ajouté des vues de son autre record sur Mistral ! Cela est certainement passé inaperçu des néophytes mais les différences ( siége éjectable, entrées d'air cloisonnées) sautent aux yeux des amateurs un tant soit peu avertis. Ici, ce n'est pas trop grave mais j'ai vu dans d'autres docus aéronautiques des erreurs monumentales à faire dresser les cheveux sur la tête ! Les documentalistes n'ont souvent aucune connaissance en aviation. De même, les traductions sont trop souvent faites par des traducteurs ignares en aéronautique. Quelques perles : radial engine traduit par moteur radio, le B 17 emportait 2500 Mètres cubes de gaz ! Confusion entre stato-réacteur et pulso-réacteur, etc...A plus !
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre indispensable
Membre indispensable
avatar

Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: vampire et mistral   Mer 5 Oct - 7:52

J'adhère, ô combien, aux commentaires de Skyrover concernant les médias à propos de la chose aéronautique. La première fois que j'en ai été victime remonte à la guerre du Vietnam (vers 1966-1967) où, dans un reportage au JT de 20 heures, ils montraient un F11F Tiger en train de tirer des roquettes sur des positions au sol. J'avais alors écrit à l'ambassade US pour demander plus de précisions et ils m'avaient répondu que cet avion n'était pas employé au Vietnam. Depuis, je suis devenu plus critique sur ce que je voyais à la TV.

En effet, la GROSSE différence entre le Vampire et le Mistral est le moteur: un Nene 102 pour le Mistral, d'où son nom. Cela lui a offert plus de puissance, bien sûr, mais une vitesse attentionnelle étonnante (30% en plus), comme a pu le constater un pilote américain invité à "tâter" de la bête dans un escadron français. Du coup, avec son siège éjectable, c'est vraiment devenu un avion de combat et non plus un avion d'aéroclub à réaction.

La gourmandise en air du moteur a nécessité un changement des entrées d'air qui a apporté un meilleur rendement au Nene, ceci pour les maquettistes. Les Anglais avaient aussi testé le Rolls Royce Nene mais avaient opté pour deux prises d'air sur le dos, surnommées les "oreilles d'éléphant". Si l'on regarde aussi de plus près, le diamètre du moteur étant légèrement plus important que le Goblin, le Mistral a un aspect un peu plus trapu, les ouïes additionnelles sur le dos du fuselage complétant la différence avec le Vampire.

Enfin, il semble qu'un bouquin soit en préparation concernant les Vampire & Mistral dans l'Armée de l'Air et la Marine. Very Happy
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
vampire et mistral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La Passion de l'histoire :: Histoire de l'aviation francaise :: Selon les membres-
Sauter vers: