AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES MIRAGE IIICJ ISRAELIENS...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: LES MIRAGE IIICJ ISRAELIENS...   Sam 7 Fév - 9:42

Bonjour à tous,
Comme il a récemment été question, sur le forum, de montage de Mirage IIIC avec possibilité de décoration de l'IDFAF, je me suis souvenu que j'en avais quelques profils en magasin. J'en profite donc pour faire un bref panorama de l'engin des sables.

Acheté au début des années 60, l'avion est entré en service dans l'IAF en même temps que dans l'armée de l'Air. Les personnels cadres se sont transformés au CEAM et appartenaient ou étaient destinés aux trois escadrons prévus à voler sur ce type d'avion.

Dans l'ordre croissant des numéros d'escadrons, on trouve le 101 squadron. Au passage, les squadrons aux numéros impairs sont des escadrons "opérationnels", les "pairs" sont des unités de servitudes ou de réserve. Cette unité, précédemment équipée de Mystère IVA, était basée à Hazor, au centre du pays. L'escadron est identifié par un gouvernail de direction blanc, rayé de rouge, décoration e, vigueur depuis 1948.
Dessous, le Mirage IIICJ n° 59, montre ses 10 victoires en juillet 1970. Il terminera sa carrière avec 13 victoires, les dernières étant acquises lors de la guerre d'usure et la guerre du Kippour. Ces victoires sont propriété de l'avion, les pilotes n'ayant pas d'avion personnel. Le "2" devant le 59 est le résultat d’une volonté administrative de suivi d'avion au niveau de l'IAF, chaque type d'avion ayant auparavant sa propre numérotation de 01 à 99. A chaque grande révision (hypothèse personnelle), le numéro de l'avion devient vacant car retiré du service. Le "259" peut alors être attribué à un autre "59" et lorsque le Mirage 59 revient en unité, il reçoit un nouveau matricule. C'est ainsi que le Mirage "59" a porté les 259, 459, 159 jusque son retrait de l'IAF et sa vente à l'Argentine.
L'avion est montré ici avec une cheminée ventrale emportant deux bombes de 450 kg, deux réservoirs de 1300 litres et deux AIM-9B Sidewinder. Pour les maquettistes: l’avion est entièrement métal vernis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'escadron suivant est le 117, stationné à Ramat David, dans le nord du pays. Volant auparavant sur Meteor F8. La mission principale de l'unité était la défense aérienne du secteur nord d'Israël contre les intrusions provenant du Liban et de la Syrie. A noter qu'à cette époque, chaque base aérienne se trouvait dotée d'unités OTU, chasse-bombardement et chasse pure, ce qui les rendait autonomes dans la gestion des missions ponctuelles. En cas de guerre, c'était le centre opérationnel de Tel Aviv qui prenait en compte la gestion des missions de l'IAF dans son ensemble.
Dessous, le Mirage IIICJ n°60, avant qu'il ne s'offre une victoire rocambolesque, en passant dans le nuage de fumée et de débris du MiG qu'il venait de détruire et... rentrait à sa base tout noir de suie, ce qui lui valut le surnom de "Mirage Noir"! Il a eu de la chance que le réacteur n'avale pas de débris... La flèche rouge traversant l’avion est la marque de l’escadron. Il était abattu par un Hunter lors de l’attaque de la base irakienne de H-3 le 7 juin 1967, après avoir abattu un Hunter irakien.
L’assiette cabrée est celle du retour de mission, avion « léger », vide de munitions et de carburant. Ce qui amène des débats, sur divers forums, très futiles au sujet de certaines maquettes de Mirage III et me rend très perplexe quant aux connaissances aéronautiques de certains maquettistes !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le troisième escadron de Mirage IIIC est le 119 squadron, stationné à Tel Nof, anciennement Ekron, au centre du pays. Cette unité avait la particularité de disposer d’un nombre deux fois plus important d’avions que les deux autres escadrons, soit une quarantaine de Mirage. La mission dévolue à l’unité expliquait cela : l’escorte de missions lointaines (Vautour), les missions tactiques et la chasse pure. Cette diversité a amené la mise en place de deux « escadrilles » qui étaient personnalisées par la couleur du chevron de dérive : rouge ou bleu moyen. Cette pratique a été maintenue avec les F-4E Phantom qui équipèrent ensuite l’escadron, comme j’ai pu le constater de mes yeux.
Le Mirage 732 est équipé de bidons de 625 litres et de Sidewinder. Il arbore le chevron rouge et quelques 5 victoires obtenues dès la guerre des 6 jours.
Dessous, on trouve le Mirage 768 de l’escadrille bleue, équipé de bidons de 1300 litres et Sidewinder.  Seulement » deux victoires ornent le nez de l’avion mais… qui s’augmenteront de 9 autres victoires peu après. La configuration standard « guerre » montre les deux bidons de 1300 litres et les deux Sidewinder.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après la guerre des 6 jours de juin 1967, il apparut nécessaires, comme lors de la guerre du Vietnam qui se déroulait en même temps, de camoufler les avions. Le camouflage des avions de l’IAF devint alors standard : sable, vert-pomme et terre de sienne dessus, gris-bleu-vert (ressemblant au « duck egg green » de la RAF) dessous. Ce camouflage apparut au moment de la guerre des 6 jours (Mystère IVA n° 276). Les Mirage ne firent pas exception et entamèrent les années 70 ainsi peints.
Le Mirage IIIC 776 est montré des deux côtés, tel qu’il se présentait en 1970. A cette époque le Shafrir commençait à remplacer les vieux AIM-9B. L’insigne porté est celui du 117 squadron de Ramat David.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dessous, le Mirage 458, ex-758, montre le camouflage en question, ainsi que les trois bidons de 1300 litres encore recouverts du vernis de protection rouge, appliqué par le fabricant. Le fabricant français vernissait en bleu. Notez également l’adoption du réacteur de Mirage 5J qui a modifié le centrage de l’avion et donc la découpe de la tuyère. Tous les Mirage ont ainsi été modifiés dans les années 70.
Notez aussi que l’avion porte les triangles jaunes bordés noir appliqués lors de la guerre du Kippour afin de les identifier par rapport aux Mirage que les Libyens avaient envoyés pour combattre auprès des Egyptiens. Une dernière remarque : l’antenne sabre sur le dos servant aux communications avec les troupes au sol. A l’époque, les Sidewinder étaient des AIM-9D.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le dernier Mirage présenté est le 153, orné de 5 victoires. Cet appareil montre le camouflage expérimental porté par au moins trois Mirage (103, 144 et 153), certainement à l’issue du retour du personnel en transformation F-15A aux USA (vers 1976) et qui trouvait cette peinture très efficace.
A cette époque, le Mirage IIIC se trouvait versé au 190 squadron (d’autres sources citent cet escadron comme étant le 253 squadron) qui volait pour la Réserve. Le gouvernail bleu-blanc est la marque de l’escadron.
Puis, avant d’être poussés vers la sortie, tous les Mirage IIIC se trouvèrent versé au 149 squadron, où ils servirent quelques mois avant d’être vendus à l’Argentine. Le 153 est équipé d’un réservoir ventral de 1000 litres, de fabrication locale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voilà pour les Mirage IIICJ. Pour les Mirage IIIBJ et autres, on verra quand un membre commencera la maquette...
Vive l'aviation opérationnelle!
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
TigerJL
Membre animateur
Membre animateur


Age : 28
Localisation : Cambrai

MessageSujet: Re: LES MIRAGE IIICJ ISRAELIENS...   Sam 7 Fév - 10:28

de toute évidence il y aura les quatre qu'il m'est possible de faire grâce à l'Hobby Boss que j'ai eu à Ransart cheers Merci pour le topo sur les Mirage III israéliens . J'ai des anciens Fana de l'Aviation et si je ne dis pas de bêtises l'un d'eux a certainement un article sur le sujet , à défaut de ça il y a le livre dont Fox59 parlait l'autre jour et qui est en kiosque en ce moment .
Revenir en haut Aller en bas
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: LES MIRAGE IIICJ ISRAELIENS...   Sam 7 Fév - 22:17

Le Fana a en effet publié un article de Shlomo Aloni. A l'occasion, je parlerai aussi des Mirage IIICJ (R), les 2 (+2) transformés en avions de reconnaissance. Mais quand j'aurai le temps.
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES MIRAGE IIICJ ISRAELIENS...   Aujourd'hui à 3:48

Revenir en haut Aller en bas
 
LES MIRAGE IIICJ ISRAELIENS...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La Passion de l'histoire :: Histoire de l'aviation internationale :: Selon JJP-
Sauter vers: