AccueilAccueil   Tutoriaux Tutoriaux  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 URSS 1960 : création des Troupes de missiles stratégiques. Comment les aviateurs jouent... et perdent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zarya
Membre animateur
Membre animateur
avatar

Age : 67
Localisation : Paris & Morvan

MessageSujet: URSS 1960 : création des Troupes de missiles stratégiques. Comment les aviateurs jouent... et perdent   Mer 10 Sep - 18:43

À la fin de la décennie 50, les missiles balistiques, même si leur mise au point était loin d’être achevée, se montraient, pour ce qui concerne l’emport des charges nucléaires, les vecteurs les plus prometteurs. Leur probabilité d’atteindre le territoire américain était bonne car il n’existait pas de moyen de défense susceptible de les arrêter.

A contrario, les bombardiers stratégiques étaient desservis par leurs possibilités techniques insuffisantes (rayon d’action trop faible, manque de fiabilité), leur grande vulnérabilité face aux défenses adverses et aussi (surtout ?) par la difficulté d’assurer un contrôle sûr et efficace.

Cependant, à cette époque, Khrouchtchev n’était pas fondamentalement contre le fait de donner un rôle aux Forces aériennes dans la future Force de missiles. En 1958, il offrit au commandant des forces aériennes de l’époque (le maréchal Constantin Andreïévitch Verchinine) un “marché” aux termes duquel les missiles à portée intermédiaire seraient placés sous le commandement des Forces aériennes, ce qui compenserait les nombreuses dissolutions d’unités et les réductions d’effectifs dont étaient alors “victimes” les Armées soviétiques.

Les aviateurs firent une contre-proposition, en suggérant d’équiper quelques uns de leurs escadrons avec des missiles de croisière (armés d’une tête nucléaire) air-sol, de prendre à leur charge quelques unités mettant en œuvre des missiles balistiques et de convertir quelques unités de bombardement en unités mettant en œuvre des missiles de croisière sol-sol (toujours armés d’une tête nucléaire).

Khrouchtchev, soutenu par les Forces terrestres, qui étaient vivement opposées à l’idée que l’aviation s’immisçât davantage dans la nouvelle arme (les missiles stratégiques ou, selon le sigle russe RVSN) rejeta cette idée. C’est ainsi que les Forces aériennes laissèrent passer leur chance, que l’aviation dût subir de fortes réductions d’unités et de personnel et qu’elles n’eurent pas de place dans les Forces de missiles stratégiques, créées le 17 décembre 1959. Cette nouvelle "armée" eut la préséance sur toutes les autres (Forces terrestres, Marine, Forces aériennes et Forces de défense aérienne). Ses membres portaient la tenue kaki et le corps des officiers était, pour sa plus grande part “terrien”, surtout aux échelons les plus élevés de la hiérarchie.

Pire, deux des plus prestigieuses armées aériennes, la 43e (état-major à Vinnitsa, maintenant en Ukraine) et la 50e (état-major à Smolensk), toutes deux affectées au bombardement stratégique furent transformées en armées de missiles. Maigre compensation, leurs premiers commandants furent des aviateurs.
Pour la 43e armée de missiles ce fut le colonel-général aviateur Georgy Nikolaïevitch Toupikov (1907-1961) qui commanda du 22 novembre 1960 à son décès le 25 novembre 1961.
Pour la 50e armée, ce fut le colonel-général aviateur Fedor Ivanovtich Dobysh qui resta à sa tête du 22 novembre 1960 au 5 juillet 1972. Dobysh est connu également pour avoir fait partie d’un groupe d’instructeurs envoyés en Chine pendant la guerre sino-japonaise (il aurait participé à des opérations contre les Japonais).,

Par ailleurs six divisions échappèrent au contrôle des forces aériennes pour passer sous celui des RVSN. Tout d’abord, en mai 1960, les trois divisions qui mettaient déjà en œuvre des missiles : 25e division d’aviation (missiles) “Orlov-Berlin” stationnée en RSS d’Estonie ; 83e division d’aviation (missiles) “Briansk-Berlin” stationnée en Biélorussie ; 96e division d’aviation (missiles) stationnée en Extrême-Orient ainsi que la 32e division d’aviation de chasse (stationnée en Extrême-Orient).
L’année suivante ce fut le tour de la 175e division d’aviation de chasse “Mélitopol” stationnée en Lituanie et de la 229e division d’aviation de chasse “Taman” stationnée dans l’oblast autonome juif.

La balance pencha alors définitivement en faveur des missiles sol-sol et, si en 1958, 54% des vecteurs des armes nucléaires étaient des missiles et 46% des avions, l’année suivante ces proportions étaient passées à 70% pour les missiles et 30% pour les avions et la part des Forces aériennes ne cessa de décroître.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu veux atteindre l’Amérique ? Engages-toi dans les troupes de missiles


__________________
Vaut-il mieux parler bêtement de choses intelligentes... ou parler intelligemment de choses bêtes ? (Le Chat)


Dernière édition par Zarya le Ven 17 Avr - 13:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
fox59
Membre clef
Membre clef
avatar

Age : 47
Localisation : Tourcoing

MessageSujet: Re: URSS 1960 : création des Troupes de missiles stratégiques. Comment les aviateurs jouent... et perdent   Mer 10 Sep - 19:17

Fort intéressant merci Zarya


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
URSS 1960 : création des Troupes de missiles stratégiques. Comment les aviateurs jouent... et perdent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La Passion de l'histoire :: Histoire de l'aviation internationale :: Selon les membres-
Sauter vers: