AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sur les SMB2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Al



Localisation : Antibes

MessageSujet: Sur les SMB2   Ven 21 Fév - 12:33

Bonjour,
Je sais que le B2 est un des sujets favoris de Jean-Jacques ...
Je n'ai pas le gros Docavia, j'ai le livre de JJP édité à Ouest France en 81.
Sur le nombre de B2 de série construits et livrés soit à l'Armée de l'Air soit à Israel, je vois une différence avec une autre source: c'est 180 ou 178 (je parle des avions numérotés de 1 à 180) ?
Les deux avions transformés en proto de SMB4 sont-ils issus de la production de série ? Ou de la pré-série ?

D'autre part, une autre source encore semble indiquer qu'en plus des avions de pré-série numérotés de 01 à 05, il y aurait eu une pré-production de 5 avions. Est-ce que le premier avion livré à l'Armée de l'Air était le n°1 ou le ... n°6 ?

Si JJP pouvait faire la lumière ...
Merci

Al
 meuhh 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.escadrilles.org
jean-jacques PETIT
Membre incontournable
Membre incontournable


Localisation : Saint Pierre du Mont, 40280 Landes

MessageSujet: Re: Sur les SMB2   Ven 21 Fév - 18:46

Le SMB2 n'est pas mon sujet favori, loin de là: il suffit de jeter un œil sur certains sujets dans ce forum pour le comprendre. J'ai simplement côtoyé les SMB2 pendant 6 ans (1971-1977) et j'ai appris beaucoup de choses concernant l'armée de l'Air à cette époque. Si je me suis fendu de quelques écrits sur le sujet, c'était pour rectifier certaines bêtises qui étaient écrites ici ou là.

Comme les questions posées au sujet du B2 ne sont pas urgentes, je conseille d'attendre un des prochains bouquins de l'APPA ou celui qu'Eric Moreau prépare car, pour l'heure, sûr que c'est un de ses avions préférés.

En ce qui concerne les avions pris en compte par l'armée de l'Air, en général ils se situent vers le numéro 4, les précédents sont affectés soit chez le constructeur, soit au CEV. Ensuite, certains avions de série font une carrière plus ou moins longue au CEV ou au CEAM (Mirage F1C n° 22, par exemple), ce qui fait qu'on ne les voit quasiment pas en unité opérationnelle.

Je rappelle sue le CEV est un organisme d'état, mi-civil, mi-militaire et que le Centre d'Expériences Aériennes Militaires teste tout ce qui doit entrer en service dans l'armée de l'Air. Pour ces raisons-là, les modifications apportées aux avions empêchent bien souvent leur intégration en unité opérationnelle comme le Mirage IIIC n°1, par exemple, qui n'a servi, sur la fin, que d'avion d'appoint de dotation (Magie29 en parlera mieux que moi) ou le MS 760 Paris n° 1 qui a fait sa carrière quasi entière au CEAM... car disposant de plus de pétrole interne que les avions de série.

Voili-voilà, jocolor 
JJ


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
magie29
Membre animateur
Membre animateur


Age : 68
Localisation : Toulouse C..!

MessageSujet: Re: Sur les SMB2   Ven 21 Fév - 22:25

Mirage IIIC n°1, par exemple, qui n'a servi, sur la fin, que d'avion d'appoint de dotation
comme le 5 et le 7
ils étaient totalement inex en opérationnel
- pas de possibilité d'installer un radar ou des canons
- différents circuits (électrique entre autre) non conforme aux avions de série et certains avions comme le 1 ou le 5 avaient leurs propre doc mécanique


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- plus on monte plus la densité de c..s diminue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur les SMB2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur les SMB2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion'ailes :: La Passion de l'histoire :: Histoire de l'aviation francaise :: Selon les membres-
Sauter vers: